Une réflexion au sujet de « chat de la St Jean à Eaubonne »

  1. Anciens feux de la Saint-Jean
    dans la folie des nuits d’été

    vos lueurs exaltées titillent
    encore le ventre des étoiles

    Du saut unique je vous ai
    enjambés en défi de violence

    De ce temps révolu
    comme du temps où je vais
    vos plus belles braises j’emporterai

    Fumerolles sans retour
    au bûcher des foyers
    je jetterai et consumerai

    images et poèmes calcinés
    dans une dernière nuit de liesse

    Sans bagage et du bon pied
    avec eux très haut je sauterai
    dans un ultime élan d’amour

    extrait de « L’écho des nuits » 2007
    Jeannine DION-GUERIN

Laisser un commentaire